Barie … plantation de haies !

plantat_19Avec le soutien technique d’Arbres et Paysages en Gironde ! (A&P33), y compris le dossier de financement permettant l’octroi de subventions, l’EARL Biocousinat, à Barie, est en train de finaliser la plantation de 520 m de haies en double rangs … ce dimanche 8 mars 2015 – journée internationale pour les droits de la femme – par un temps superbe et de nombreux passages de grues en migration vers le Nord.

Il y a donc l’aide technique et la fourniture du matériel et des plants par A&P33, plantat_10mais, il faut aussi de l’huile de coude et, là, quelques membres de l’AMAP de Barsac, AMAP que fournit Biocousinat, sont prêts à en découdre !
La première étape consiste à dérouler le « paillage » sur le terrain préalablement préparé. Ces bandes de « mousse » biodégradable de 2 ml de large sont fixées sur les côtés par des griffes à deux pointes.

 

plantat_09

Ensuite, le double rangs de trous de plantation est délimité par deux cordes, puis, sur chaque rang,les premiers trous sont d’abord fixés tous les 80 à 90 cm en découpant la bande au « cutter » et ensuite creusés à 25 ou 30 cm de profondeur !plantat_25

Pendant que Françoise trie et « rhabille » les plants !plantat_35X

Le premier rang, côté ouest et vent dominant, prendra les plants plutôt buissonants, tandis que le deuxième rang recevra les plants « dominants », tels que le tilleul ou le peuplier ou encore le chêne ou le frène, tous les 7 mètres. Et nous y ajoutons quelques plants de vîme, par ci, par là … pour la couleur !plantat_38X

Les plants sont d’abord « pralinés » – rien à voir avec les chocolats suisses – avant d’être mis en terre, puis, une collerette, un tuteur et une protection anti-prédateurs sont placés afin de compléter l’installation !

La première partie a été plantée autour de la ferme et devant les serres de production. La seconde partie est essentiellement un brise-vent dans la plus grande parcelle, celle que l’on voit en photos. Le but est multiple, brise vent, mais, c’est aussi pour constituer un refuge pour la faune auxilliaire qu’on a mis en place ces arbres, dixit Ginès Maldonado, gérant de Biocousinat !

plantat_29X

En tout, une vingtaine de variétés d’arbres ou arbustes seront plantée. Et sur toute l’exploitation, on devrait arriver à environ 520 m de haies doubles pour un coût d’environ 8 à 9000 euros quasiment couvert par les subventions du Conseil Régional, du Conseil Général et de la Fondation Carbone, le tout coordoné par Arbres et Paysages de Gironde !

Mais, il est déjà 13H00, et, avec un travail plutôt bien engagé, n’oublions pas le casse-croûte accompagné d’un grand cru barsacais ! Allez, à bientôt !

Complètement FADA !!!

… ou peut-être fa…dingue ou encore fa…dièze, mais, pas encore DADA, quoique je rajouterai bien un bémol à cette gamme d’innovations pour une Agriculture Durable en Aquitaine que nous propose cette Fondation ! Zieutez donc les fondateurs :

 

LOGO_EURALISmaisadour_vignettebayerca_vignettesafer_vignette

 

 

 

 

…et vous vous direz aussi que les lauréats du concours 2014, mériteraient mieux que cette aumone de 1 à 2000 euros ? Mais, prenons l’exemple de cet ingénieux et innovant agriculteur – 2ème prix – qui veut produire des tomates pour Noël ou Nouvel-An avec des surper-serres à double parois gonflables et, bien entendu, chauffées avec une chaudière à biomasse – Je ne parle pas des fabricants-vendeurs de toute cette technologie innovante qui encaissent les commandes … mais, surtout du « Produisons Autrement » de notre ministre de l’agriculture ! Ca vous fade ? En tout cas, çà pourrait bien affadir son ambition bio, mais, par contre, encourager notre président de région qui verrait bien quelques centaines d’hectares couvertes avec de telles serres ! Et si vous y rajouter un autre exemple, tiré des Portes Ouvertes de la Chambre d’agriculture sur le thème Innov’Action… C’est tout simplement la fraise sur jardins suspendus – quel nom évocateur – que vous ferez comme la tomate sous double serre gonflable et chauffée, quoi de plus agro-écologique, sans oublier de savoir comment sont nourries toutes ces plantes : la ferti-irrigation ou hydroponie qui pourrait très bien se faire aussi en bio  ou en « organoponie » – impossible de trouver le terme en français sur Wikipedia ! Est-ce la fin de ce que l’on appelle encore en AB : le lien à la terre ?

Amateurs ou … Clients ?

Amateurs, comme l’on dit amateurs d’arts, de musique, de peinture, c’est-à-dire amateurs gourmands ou même gourmets, amateurs de bons goûts, de saveurs, ce qui va aussi bien pour la cuisine que pour le vin ou le fromage, donc des produits de terroir et, en particulier, du terroir de … Barie ! J’ai vraiment l’impression, sans aucune étude de marché, que mes clients viennent par goût et que manger, boire,  est un acte multiculturel !

marchébio_02X

Bien entendu, cela suppose une certaine biodiversité – et donc, une sélection, une sauvegarde de semences telles que le font les paysans depuis des millénaires –  cette biodiversité qui seule garantit la richesse des goûts et des saveurs, développe la curiosité et le plaisir de venir, par exemple, sur un marché de producteurs, tel que celui de la rue Cazeaux-Cazalet à Cadillac,

les couleurs de l'hiver

les couleurs de l’hiver

et de n’acheter qu’un bouquet de persil ou 200 g de mâche de plein champ, encore toute chiffonée par un gel nocturne ! Et le coût, me diriez-vous ? oui, ce n’est pas donné…  cliquez sur :   pourquoi des produits plus  chers ? Quand on achète un produit, on achète le monde qui va avec !

 

Un « touiiiiit » pour l’an nouveau !

un nouvel horizon pour 2014 ?

un nouvel horizon pour 2014 ?

Mais, en ce qui me concerne, je (nous) souhaite que les requins de tous poils se bouffent entre eux et que le plus gros en crève d’indigestion ! Afin de ne pas – nous – en crever d’indignation !

Très Bonne Année 2014 !

Très Bonne Année 2014 !

 Et enfin,  je (nous) souhaite aussi  que tous les affamés de la terre s’unissent pour un monde meilleur ! J’en serai personnellement très heureux …. tous ensemble !!!

Cliquez et découvrez la confédération paysanne en action !ou en diapos laconf’enaction.mini